Traitement de surface acier inoxydable et titane

Le polissage mécanique des aciers inoxydables

Le polissage mécanique est un étape incontournable dans la modification des états de surface. DBP-MAYET intègre un atelier spécialisé dans le polissage mécanique des aciers inoxydables, des aciers alliés au chrome, des alliages base nickel, du titane et alliages de titane.

DBP MAYET est en mesure de proposer un vaste choix de finitions, répondant aux besoins actuels des industries : nucléaire, vinicole et viticole, médical, pharmaceutique, chimique, art et décoration, aéronautique, nautique, agroalimentaire.

  • Brossage texture moyenne à très fine
  • Émerisage toute granulométrie
  • Polissage brillant à miroir

Toutes les familles d’acier inoxydable, austénitique, martensitique, ferritique et duplex sont traitées dans notre atelier de polissage mécanique inox avec des rugosités allant de 3.2 µm à 0.05µm.

Nos procédures spécifiques dans l’application des médias de polissage mécanique et le choix des abrasifs répondent aux exigences des référentiels et spécifications techniques des différents secteurs d’activité.

Nos abrasifs sont conformes à la normalisation FEPA. Nous disposons d’une surface de 600 m² équipée de 2  ponts de 5 tonnes ainsi que tous les équipements nécessaires au polissage de tubes viroles, cuves et accessoires inox.


Nos moyens de polissage :

  • 2 vireurs capacité 5000 et 10000 kg
  • 2 tourets à double arbre dont 4 postes d’émerisage
  • 2 tourets à double arbre dont 4 postes de polissage coton-sisal
  • 5 postes de polissage avec arbre flexible
  • 1 banc d’émerisage et polissage externe de tube et virole (Ø 100 à 2 200 mm)
  • 1 potence d’émerisage et polissage automatisée (Ø intérieur et extérieur 300 à 2 500 mm)
  • 1 positionneur d’une capacité de 1 000 kg
  • 1 vireur d’une capacité de 5 000 et 10 000 kg

Nos moyens de contrôle :

  • 3 rugosimètres
  • Rugosimètres sans contact par interférométrie (prise d’empreintes)
  • 1 Comparateur avec bras de palpage (mesure d’épaisseur)
  • 1 Contrôleur d’épaisseur (comparateur aux microns)
  • Pied à coulisse et micromètre


Analyses des états de surface sur site :

Le diagnostic dégradation et contamination des surfaces consiste à déterminer :

  • Les sources de contamination, dégradation : réacteurs, cuves de stockage, canalisations, trémies, autoclaves, machines spéciales, etc.
  • Les modes de traitement envisageables
  • Les mesures d’état de surfaces atteintes par ces contaminations, dégradations
  • Un rapport détaillé des états de surface et l’établissement d’une offre de remise en conformité de vos installations


Top